mardi 7 avril 2020

Ces dames aux mains fermes - saison 3 - chapitre 27

LES BIENFAITS D'UNE STRICTE DISCIPLINE DOMESTIQUE

L'ESSAYER C'EST L'ADOPTER

Mis “au coin”,  les fesses empourprées en attente de la friction au Dolpic annoncée par sa mère, Robin ne pouvait s’empêcher de pleurer à chaudes larmes tant la cuisson de la fessée avait été intense... Il n’eut pas à attendre longtemps: le temps de préparer cela, et sa mère revint tout de suite avec un rugueux gant de toilette qu’elle avait copieusement enduit de la fameuse crème. Comme si la pommade, en elle-même, ne suffisait pas.
– « Avec ça, mon petit chéri, les fesses vont te cuire un bon moment. Tu vas sentir l'effet de ta fessée au moins jusqu'à la séance d'essai de ton martinet !

lundi 6 avril 2020

Les rebelles - chapitre 29

Pas très loin de chez nous, vit Denis S., le consul du Congo, dont le bureau se trouve à Marseille, mais pour des raisons de confinement, il est venu se retirer dans sa maison secondaire, afin d’y être plus tranquille. Il travaille à distance avec ses collaborateurs et depuis son bureau, il a une très belle vue sur le littoral, puisque sa maison donne directement sur la plage, en contrebas. Il y vit avec sa fille Dalliana vingt ans, étudiante de Ste CROIX et amie de Léa, notre déléguée de classe.

dimanche 5 avril 2020

Mémoires d'un garnement de jadis - 112ème tableau

Maman se fit une nouvelle amie : Mam'e Mocassin. Mercredi, cette sympathique commerçante nous rendit une petite visite à l'heure du thé. Au moment ou Maman discutait de mon bulletin à l'école et de sa "méthode d'encouragement" avec Mam'e Artémis de La Rombière, nouvelle arrivée dans la commune, accompagnée de Moiselle Marie-Solange, sa dame de compagnie. Deux redoutables ex-gouvernantes...

samedi 4 avril 2020

Madame Caroni - chapitre 40

Maïlis sursautait à chaque bruit qui surnageait sur brouhaha qui venait de l’atelier. Elle guettait le bruit de pas qui lui indiquerait la présence d’un collègue. Il lui semblait que d’être aperçue dans cette tenue serait la déchéance ultime. Si son ouïe ne l’avait pas trompée, la porte des toilettes était restée ouverte. Elle ne pouvait donc pas compter sur le petit couinement qu’elle faisait pour l’avertir d’une présence indésirable.

vendredi 3 avril 2020

L'institut de Madame Rose - chapitre 7

Traitement de la cellulite

Amélie était complexée depuis des années par ses fesses qu'elle trouvait trop grosse, pas assez ferme et en plus dotée d'une culotte de cheval. A force d'en parler avec son amie Sylvie, celle-ci lui avait conseillé de prendre un rendez-vous à l'institut de Madame Rose.
C'est Sophie qui l'avait accueilli et après lui avoir présenté l'institut lui avait fait signer l'adhésion qui contenait l'acceptation d'un certain nombre de conditions qui avaient un peu intriguée Amélie, notamment celle concernant un éventuel recours à des techniques de fessothérapie qui pourraient à l'occasion être punitive. Rassurée par les recommandations de son amie Sylvie et ne se sentant pas concernée elle avait apposé son paraphe sans hésitation. Sophie lui annonça la suite.

jeudi 2 avril 2020

Le journal d'Olga - chapitre 12 acte 1

C’est rare qu’on arrive à se retrouver tous les deux tout seuls, Théo et moi. Vraiment tout seuls. À notre main. Parce qu’à la maison, même si, dans la chambre, Iourievna s’éclipse gentiment pour nous laisser le champ libre, il y a toujours maman ou Ekaterina qui traînent plus ou moins dans les parages. Pas simple, dans ces conditions, de se laisser complètement aller. Surtout que, faut bien le reconnaître, moi, avec un mec, quand ça fait mouche, je suis particulièrement expansive. Chez Théo, c’est un peu la même chose : il y a souvent sa mère. Ou son frère. Ou les deux. Alors les occasions, s’il s’en présente, faut vraiment qu’on les saisisse. Et qu’on en profite à fond. Mais ça, on est devenus orfèvres en la matière.

mercredi 1 avril 2020

Benoit chez Tatie - chapitre 3

Benoit rentre donc à la maison avec Tatie, et doit lui donner la main.
D’abord pour traverser une rue, puis une fois sur le trottoir, il essaie de se dégager et reçoit une claque sur une cuisse.
« -Benoit, il y a du monde sur le trottoir, donc tu donnes la main ».

A la maison, Tatie l’informe que, en attendant demain la réunion avec l’enseignante, elle va le faire un peu travailler.

mardi 31 mars 2020

Ces dames aux mains fermes - saison 3 - chapitre 26

LES BIENFAITS D'UNE STRICTE DISCIPLINE DOMESTIQUE

 UNE CUISANTE LECON.

Patricia, comme son frère, avait reçu une éducation stricte, mais juste,  basée, entre autres principes, sur la notion de l'engagement et du respect de la parole donnée. Les règles d'obéissance et la notion de l'effort faisaient partie du bagage éducatif que Gladys avait su leur imposer par une discipline de fer et , notamment, l'emploi systématique de la fessée.  Edouard le beau-père y était encore soumis comme le reste de la famille.

lundi 30 mars 2020

Les rebelles - chapitre 28

En ces temps de confinement, dû au COVID-19, nous sommes tous à la maison. L’établissement Ste CROIX étant fermé et les élèves de l’internat renvoyés chez eux, les professeurs nous ont donné un tas de révisions à faire pour occuper nos journées, ne pas perdre notre trimestre et des compléments sont accessibles sur le portail Web PRONOTE de l’école. Nous avons la possibilité de poser des questions à nos professeurs ou de chatter entre nous soit par texte soit par webcam, en mode classe virtuelle.
N’ayant pas d’emploi du temps stricte, nous en profitons un peu pour faire autre chose que notre travail scolaire. Certains jouent à la console pendant que d’autres passent leur temps sur Internet ou au téléphone avec les copains et les copines.

dimanche 29 mars 2020

Mémoires d'un garnement de jadis - 111ème tableau

Maman vint me chercher à la sortie de Sainte-Geneviève, en bus. Elle m'annonça que nous devions passer chez le coiffeur et le boulanger. Intrigué, je la suivais. Puis, nous fîmes un détour par la boutique du cordonnier.
Et elle y poussa la porte en lançant un : Bonsoir Mesdames ! Je me sentis comme piégé tout d'un coup !